Strict Standards: Non-static method utf_normalizer::nfc() should not be called statically in /var/www/vhosts/secateuretfourchettes.com/httpdocs/phpBB3/includes/utf/utf_tools.php on line 1804
Sécateur & fourchettes - L'airial - Écomusée de Marquèze : Balades, parcs et jardins

L'airial - Écomusée de Marquèze

N'hésitez pas à nous conseiller des balades qui vous ont plu.
Des parcs, jardins irrésistibles, présentez-les nous !

L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar Dom » Mer 14 Sep 2011 22:01

L'airial est en fait une clairière dans la forêt où se sont installés un ensemble de maisons, granges et autres dépendances permettant à quelques familles de vivre. Aujourd'hui en milieu rural on appellerait ça un quartier ou un hameau.

L'écomusée de Marquèze à Sabres, dans la Haute Lande, reconstitue cet habitat particulier et propre à cette région des Landes de Gascogne.

Pour accéder à l'écomusée il faut prendre un train à la gare de Sabres. Les 3,6 km de voie qui relient Sabres à Marquèze sont les restes de la voie ferrée qui reliait Sabres à Labouheyre (18 km) où passait la ligne Bordeaux-Dax.
La Ligne Sabres-Labouheyre a été inaugurée le 21 Avril 1890 et définitivement fermée aux voyageurs 60 ans plus tard, le 27 Avril 1950 et aux marchandises le 1 Juillet 1969.


La gare
Image Image


Le train
Image

Les voitures datent de 1903 et 1911. Elles étaient utilisées sur la ligne Montpellier-Palavas les flots. Cette ligne a fermé le 31 Octobre 1968.
Image Image

Image


La ligne traverse la forêt et les zones déboisées
Image Image


Dans l'airial on trouvait généralement la maison du maître, du meunier, du métayer, du brassier, les dépendances où vivaient les bêtes, les granges où l'on stockait les récoltes, le poulailler, four à pain etc.

La maison du maître est la plus grande elle est la seule à posséder un auvent.
Comme les autres maisons les ouvertures principales sont sur l'Est pour profiter du soleil du matin. Les façades Ouest n'on pas ou peu d'ouvertures, généralement une porte, car les vents dominants et les tempêtes arrivent de l'ouest.

La maison du maître possède une pièce de réception, 3 ou 4 chambres (plusieurs générations vivent sous le même toit), une cuisine, un souilloire, et une pièce dans laquelle on rentrait les boeufs en hiver qui communique avec la pièce principale où se trouve la cheminée et un grenier.

La façade principale, donnant à l'est avec son auvent, 2 maisons de maître.
Image Image
Comme sur les autres maisons on retrouve une treille qui donnait du raisin pour faire un vin pas très bon, la piquette.

Sur les côtés ouest et sud peu d'ouvertures pour se protéger des vents dominants.
Image

Le verre existait mais était onéreux. Les ouvertures n'avaient pas de fenêtres, juste des barreaux pour empêcher la volaille de rentrer.
Image


La pièce de réception, sur le côté, on aperçoit les trous dans le mur pour que les boeufs puissent passer leurs têtes (face à la chaise).
Image
Derrière se trouve la cuisine

Le souilloire avec son évier, indépendant de la cuisine.
Image

L’égouttoir, on n'essuyait pas la vaisselle
Image

Un garde-manger
Image

Pièce réservée aux boeufs en hiver avec ses trous dans le mur qui permettaient de les nourrir
Image Image


Le maître logeait un métayer et sa famille à qui il confiait de la terre, et quelques têtes de bétail. Essentiellement des moutons et quelques boeufs ainsi que de la volaille. Charge au métayer de s'occuper de l'exploitation des terres qui lui étaient confiées et de remettre une partie de la récolte au maître.

La maison du métayer

Plus simple elle ne possède pas de auvent, la disposition est la même que pour la maison du maître 3 chambres, une pièce principale, où se trouvent, accolés à la cheminée, les fourneaux (dans la maison du maître ils sont dans la cuisine).
Un grenier. Pas de pièce pour les boeufs. L'évier se trouve dans la cuisine.

La façade principale, toujours à l'est avec sa treille
Image

L'arrière avec la porte de la cuisine. Le toit est pentu pour se protéger le plus possible des vents d'ouest
Image

La pièce principale avec ses fourneaux
Image Image

Derrière, la cuisine avec son évier en pierre
Image

De chaque côté de la pièce principale les chambres. Les lits sont à baldaquins pour se protéger du froid.
Image Image


À côté de la maison les granges pour y mettre à l'abri les récoltes. Toujours le même principe, toit pentu à l'ouest et ouverture principale à l'est.
Image Image




Le plus mal loti est le brassier.
Il n'a pas de bétail, que ses bras pour travailler. Sa maison, très modeste, est généralement à côté de celle du maître, les quelques ouvertures donnent sur le Nord.

Façade principale au nord
Image

Au sud, totalement aveugle
Image

Une chambre avec deux lits
Image


Les annexes

La buanderie, très sommaire.
Image Image


Le puis à balancier
Image


Le four à pain, un bâtiment à part.
Image Image


Pour faire du pain il faut la farine et donc un meunier !

La maison du meunier est presque aussi importante que la maison du maître, l'absence de auvent les différencie
Image

Que ce soit pour les maisons ou les dépendances l'ossature est en bois chevillé. Mais la region est très humide et en hiver l'eau n'est pas très loin.
Pour que les piliers restent au sec ils sont posés sur une pierre de la région appelée Alios
Image

Les toits sont tous constitués de «3 couches de tuiles»
Image

Le bétail

Le plus important ce sont les moutons !!!

Les moutons servent avant tout à produire du fumier !! Mais oui !! Cela permet de cultiver le seigle et donc de faire du pain, la base de l'alimentation...

100 hectares pour 100 moutons qui permettent avec leurs déjections de fertiliser 4 hectares de champs de seigle ce qui donne 4000 kilos de pain, soit de quoi à nourrir 10 personnes pour une année
Bien entendu ils fournissent la laine et un peu de viande mais ce n'est pas là leur première fonction...
Image


Les poules logent dans un poulailler perché dans lequel elles accèdent par un rondin où ont été faites des encoches. La nuit on retirait le rondin.
Image Image

Les autres habitants de la basse-cours étaient enfermés pour la nuit.

Les propriétés n'étaient pas séparées par des murs ou des clôtures seules des haies d'arbres, généralement des chênes, délimitaient les terrains. Cela permettait aux moutons et à la basse-cours de se promener sans contrainte
Image


Pour reconstituer ces airials l'écomusée s'est référé au cadastre de l'époque. Les maisons sont toutes authentiques. Achetées en différents endroits elles ont été démontées et remontées sur place là ou se trouvaient d'autres maisons aujourd'hui disparues.
Une maison en reconstruction
Image Image


Bien entendu on ne peut pas ne pas parler de l'exploitation des pins par les résiniers.

Des entailles sont faites à la base de l'arbre pour recueillir la sève, puis au fur et à mesure ces entailles sont faites plus haut. La résine est recueillie dans un pot en terre attaché au tronc.
Image Image

Image Image

La cabane du résinier
Image

Les fûts où l'on entreposait la résine
Image


Une bien agréable journée !! Demain (aujourd'hui) c'est plage, il va faire trop chaud !!
Avatar de l’utilisateur
Dom
Administrateur
 
Messages: 5353
Inscription: Sam 28 Mar 2009 01:58
Pays: France
Région: Aquitaine - Gironde
Dénomination locale: Pays de Buch

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar Rosa » Jeu 15 Sep 2011 19:26

Quel magnifique saut dans le passé ! En parcourant cette balade on a une sensation de sérénité ... Merci :)
Rosa
 
Messages: 5164
Inscription: Sam 31 Oct 2009 19:54
Pays: France
Région: Centre
Dénomination locale: Gâtinais

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar Dom » Jeu 15 Sep 2011 21:17

C'était difficile je pense... Pas de fenêtre, le froid est rarement intense mais l'humidité et les journées de brouillard en hiver ça devait être assez dur !!
Avatar de l’utilisateur
Dom
Administrateur
 
Messages: 5353
Inscription: Sam 28 Mar 2009 01:58
Pays: France
Région: Aquitaine - Gironde
Dénomination locale: Pays de Buch

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar Rosa » Ven 16 Sep 2011 13:07

Sûrement dur mais reposant quand même :roll:
Il y a pas mal de chose surprenante : le souilloire, un mot que je ne connaissais pas (origine des mots souiller, souillon ?)

Une pièce pour les boeufs qui donne sur la pièce de réception de la maison de Maître, étonnant !! Bien que le métayer s'occupe de boeufs aussi, il n'y en a pas dans sa maison, pourquoi ? Est-ce que le boeuf est considéré comme une source de chaleur ? et dans ce cas, on comprend mieux !

Le petit train qui reliait Palavas-lès-flots à Montpellier, c'est drôle car justement un tramway va bientôt voir le jour entre ces 2 villes ;-)
Rosa
 
Messages: 5164
Inscription: Sam 31 Oct 2009 19:54
Pays: France
Région: Centre
Dénomination locale: Gâtinais

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar aeonium40 » Sam 17 Sep 2011 17:34

J'y suis allée il y a quelques années et je suis étonnée de n'y voir personne.


La maison avec le jardin potager, les gens en costumes d"époque, le moulin à eau....

Cela a-t-il disparu ?
Landes - Aquitaine
aeonium40
 
Messages: 168
Inscription: Jeu 14 Juil 2011 02:24
Pays: France
Région: Aquitaine
Dénomination locale: Pays de Born

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar Dom » Sam 17 Sep 2011 21:26

Le moulin à eau est en totale rénovation, échafaudages et plus de de la moitié des murs enlevés (il se trouve à côté de la maison du meunier).

Le jardin potager est toujours là, contre l'une des deux maisons de maître. Pas de gens en costumes d'époques, seul un échassier déambulait dans l'airial. Il n'y a peut-être pas d'animations tous les jours .
Avatar de l’utilisateur
Dom
Administrateur
 
Messages: 5353
Inscription: Sam 28 Mar 2009 01:58
Pays: France
Région: Aquitaine - Gironde
Dénomination locale: Pays de Buch

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar aeonium40 » Dim 18 Sep 2011 09:55

Et les animaux ? y en a plus ?

Je vais essayer de retrouver les photos de ce que j'ai vu ; je crois que c'était avant 2009 et sa tempête.
Landes - Aquitaine
aeonium40
 
Messages: 168
Inscription: Jeu 14 Juil 2011 02:24
Pays: France
Région: Aquitaine
Dénomination locale: Pays de Born

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar Dom » Dim 18 Sep 2011 12:19

Bien les moutons, quelques poules et 4 vaches de race béarnaise.

Image
Avatar de l’utilisateur
Dom
Administrateur
 
Messages: 5353
Inscription: Sam 28 Mar 2009 01:58
Pays: France
Région: Aquitaine - Gironde
Dénomination locale: Pays de Buch

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar Rosa » Dim 18 Sep 2011 19:21

Où sont-ils les moutons ? :)
Rosa
 
Messages: 5164
Inscription: Sam 31 Oct 2009 19:54
Pays: France
Région: Centre
Dénomination locale: Gâtinais

Re: L'airial - Écomusée de Marquèze

Messagepar Dom » Dim 18 Sep 2011 22:57

Dom a écrit:Le bétail

Le plus important ce sont les moutons !!!

Les moutons servent avant tout à produire du fumier !! Mais oui !! Cela permet de cultiver le seigle et donc de faire du pain, la base de l'alimentation...

100 hectares pour 100 moutons qui permettent avec leurs déjections de fertiliser 4 hectares de champs de seigle ce qui donne 4000 kilos de pain, soit de quoi à nourrir 10 personnes pour une année
Bien entendu ils fournissent la laine et un peu de viande mais ce n'est pas là leur première fonction...
Image


Avatar de l’utilisateur
Dom
Administrateur
 
Messages: 5353
Inscription: Sam 28 Mar 2009 01:58
Pays: France
Région: Aquitaine - Gironde
Dénomination locale: Pays de Buch

Suivante

Retourner vers Balades, parcs et jardins

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


cron